6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire)

Le jour le plus long, aussi bien vu du côté Allemand que de celui des alliés. Ce n'est pas Band of Brothers ni même le Soldat Ryan!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La 12è SS Hitlerjugend, la SS Leibstandarte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
severlow
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1909
Age : 67
Localisation : La Houssaye
Loisirs : météo, sciences, maths, histoire
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: La 12è SS Hitlerjugend, la SS Leibstandarte   Sam 24 Mai - 1:56

Engagements en Normandie


Le 6 juin 1944 débuta avec l'Opération Overlord la libération de la Normandie par les alliés. La 12e Panzerdivision SS Hitlerjugend était alors, avec la 21e Panzerdivision,
l'unité de réserve blindée stationnée le plus près des plages de
débarquement. Mais suite aux bombardement aériens intensifs dans cette
zone, elle ne put engager le combat que vers 22 heures près d'Évrecy.
Le 7 juin, la 21e Panzerdivision et la division Hitlerjugend lancent une contre-offensive qui barre aux britanniques et canadiens la route de Caen[/url]. La Hitlerjugend bloque ensuive l'offensive britannique vers Cuverville et et Demouville[url=http://fr.wikipedia.org/wiki/12e_Panzerdivision_SS_Hitlerjugend#cite_note-W-1]
Le 8 juin, le 26e régiment Panzergrenadiers SS, sous le commandement du SS-Obersturmbannführer Wilhelm Mohnke, atteignit sa position à l'ouest de la troupe de Meyer. Le régiment fonça en direction de Norrey-en-Bessin et occupa ce village d'importance stratégique.
Le 14 juin la Royal Navy ouvrit le feu sur le PC de la division, situé à Venoix, et son commandant Fritz Witt fut tué. Il fut alors remplacé par Kurt Meyer qui, à l'âge de 33 ans, devint le plus jeune commandant d'une division de la Seconde Guerre mondiale. Meyer fut condamné pour crimes de guerre par la suite car il avait ordonné à ses unités de ne pas faire de prisonniers.
Au cours du mois de juin, 178 prisonniers et des dizaines de civils sont asssassinés par des membres de la division Hitlerjugend, qui « brilla par sa barbarie »[/url].
Durant les trois premières semaines de la bataille, la division
détruit 23 blindés alliés en combat rapproché ; pendant la même
période, la 352e division d'infanterie en détruit 30[url=http://fr.wikipedia.org/wiki/12e_Panzerdivision_SS_Hitlerjugend#cite_note-3]

La division reçut ensuite l'ordre de reprendre Caen
dans les quatre semaines suivantes, alors qu'elle avait des effectifs
moindres que l'ennemi et qu'elle ne pouvait compter sur aucun soutien
aérien. Durant la première semaine de juillet, la division a subi des
pertes importantes et Meyer ignora ses ordres qui étaient de tenir une
ligne au nord de Caen. Il se replia avec ses troupes en direction du
sud.
Durant la bataille de Normandie, les pertes de la division Hitlerjugend atteignent 31% de son effectif, soit 8 000 hommes. Si ce taux est important, parmi les 36 divisions de la Wehrmacht, de la Luftwaffe
et de la Waffen SS engagées sur ce front, 14 divisions dont aucune
n'appartient à la Waffen SS ont des taux de pertes dépassant 50% de
leur effectif, voire 100% de celui-ci pour la 709e division d'infanterie.

Grenadiers de la HitlerJugend



Un sniper fait prisonnier par les Canadiens



Briefing avant une contre-attaque, SS Tiger 101-03 de la Leibstandarte


Le chiffre 11 sur le char indique qu'il sagit du commandant de la 1ère Cie



Amitiés

_________________
Qui ose vaincra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://6-juin-1944.forum-2007.com
 
La 12è SS Hitlerjugend, la SS Leibstandarte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rommel et la Hitlerjugend.
» La pilosité féminine: histoire, tabou, féminisme
» Chasseur à cheval (1806-1807)
» Régiment 13ème de Ligne et du 3ème de Génie
» MIGNARD (Jacques) - Lieutenant - 12è de ligne - DEMI-SOLDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire) :: LES EXPLOITS REMARQUABLES DU 6 JUIN :: lesréactionsallemande aux parachutages et au débarquement.-
Sauter vers: