6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire)

Le jour le plus long, aussi bien vu du côté Allemand que de celui des alliés. Ce n'est pas Band of Brothers ni même le Soldat Ryan!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La colinne 30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
severlow
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1909
Age : 67
Localisation : La Houssaye
Loisirs : météo, sciences, maths, histoire
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: La colinne 30   Mar 3 Juin - 10:43

La bataille de la colinne 30



Après la prise de Carentan le 12, les paras vont s'installer sur
les hauteurs à l'ouest de Carentan. Nottament la colline 30 (environ
30m) près du hameau de la Billonerie. En effet une contre attaque est
imminente le lendemain.
Ca ne loupe pas, à 6 heure du matin la 17ème divisions SS et les
restes du 6ème régiment de Fallschmirjager se lancent à l'assaut de
Carentan.
Le choc est brutal: Le 506ème et le 501ème ne peuvent pas grand
chose contre les chars allemands, le manque de matériel est crucial.
Durant toute la matinée les combats font rage dasn tous le bocage à
l'ouest de Carentan. Comme au hameau du Varimesnil.
Mais sous la pression la division doit reculer jusqu'à 500m de la ville. Le dernier bastion défensif est la colline 30.
Le 502ème revient de son réaprovisionement, il est immédiatement envoyé au combat et regagne peut à peut le terrain perdu.
A midi le 2ème Armored arrive à Carentan. Pendant ce temps les paras continuent de résister.
Et ce n'est qu'à 14h que les Shermans américains prennent à revers les allemands. Ces derniers s'enfuient: Carentan est sauvé!
Les forces de l'axe auront laissés 500 hommes tués durant la bataille.

Le Ravin tueur

Lorsque le 502ème est monté à l'assaut il s'est passé le fait le
plus connu de la résistance américaine à Carentan: 2 escouades se sont
alignées sur 2 champs et ont résistées jusqu'à l'arrivé des renforts
contre un ennemi trois fois plus nombreux. Evidemment beaucoup de paras
y laissèrent la vie, ce qui valu aux deux champs le surnom de "bloody
gultch" ou "ravin tueur".
Toutefois ils est très difficile de savoir en détail ce qui s'est
passé lors de l'affrontement. J'ai donc réalisé 5 planches (voir les
photos ajoutés ou l'album consacré)montrant mon hypothèse de ce qui
aurait pu se produire.


Forces en présence:
Paras US: Environs 35 hommes 3 mitrailleuses et un mortier.
Panzer SS: Environs 120 hommes 5 mitrailleuses et 3 Stug III.

Les paras sont dos à la colline 30 , vers l'est et les allemadns
vers l'ouest. Les allemands sont en haut de la crête. les américains
utilisent donc la tactique du "rebrousse pente" qui consiste à
descendre l'ennemi qui est emporté par son élan à cause de la pente.
Le combat commence par un violent échange de tir entre les deux camps, quelques pertes des 2 côtés.
La première vague allemande charge les paras elle est composée de 3 sections, d'une escouade et d'un char.
L'escouade qui accompagne la première vague est décimée sur le cou
par les tirs venant de tous les côtés. Dans le champ le plus au nord le
corps à corps s'engage, les adversaires se tirant dessus à bout portant
à travers la haie.
La deuxième vague chargent à son tour composée de deux chars et de l'escouade de couverture.
C'est alors que les Shermans trouvent enfin le champs et se dirigent vers le ravin tueur.
Dans le champ le plus au nord les paras sortent leurs bazookas et
détruisent le StugIII. L'infanterie encore présente se rue sur la
mitrailleuse allié bien que réussissant à la faire taire elle est à
sont tour décimée. Les Parachutistes du champs nord se rendant compte
qu'ils ont éliminés tous les assaillants foncent vers le champ sud.
Champ sud où la situation tourne mal pour les hommes du général
Taylor: une mitrailleuse et une escouade ont été mis hord de combat.
En revanche un Stug III a été détruit.
Mais enfin, les Shermans déboulent dans le champs le dernier char
et l'escouade de couverture filent à toute vitesse. Les 2 sections
d'infanterie fanatisées décident de continuer le combats.
Mais ils se rendent rapidement comptent que la bataille est perdue
lorsque la moitié de leurs effectifs est fauché par les mitrailleuses
des Shermans.
A leur tour ils courent à toutes jambes vers leur camps.

Pertes:
Paras US: 20 morts et blaissés.
Panzer SS:50 morts et 30 blaissés, 2 char hors de combats.

Conséquences

La défense de Carentan permis aux plages d'Utah et D'Omaha de se
rejoindre et donc de consolider la tête de pont. La suite des combats
sur Cherbourg et St lô fut grandement facilité.

Si Carentan avait été reprise apr les allemands la 101ème aurait
surement été anéantie. La reprise de Carentan par les alliés aurait été
très couteuse: les chars et les SS étant 4 fois plus nombreux que les
soldats de Von der Heydte. De plus les forces blindés allemandes qui
remontaient du sud de la France se seraient peut être glissés dans la
ville de Carentan...
parachutistesww2/

Amitiés

_________________
Qui ose vaincra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://6-juin-1944.forum-2007.com
 
La colinne 30
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire) :: PREAMBULE :: LES FORCES ALLIEESà l'aube du 6 juin :: La 101è et la 82è Airborne US-
Sauter vers: