6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire)

Le jour le plus long, aussi bien vu du côté Allemand que de celui des alliés. Ce n'est pas Band of Brothers ni même le Soldat Ryan!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le 916è et 726è régiment

Aller en bas 
AuteurMessage
severlow
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1909
Age : 68
Localisation : La Houssaye
Loisirs : météo, sciences, maths, histoire
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Le 916è et 726è régiment   Lun 24 Sep - 19:16

À Omaha Beach, les soldats des 916e et 726e régiments de grenadiers occupaient les tranchées de quinze positions fortifiées appelées Wiederstandnest (Wn 60 à 74).
Ceux-ci contenaient six encuvements pour mortier, trente cinq casemates, appuyés par une unité de lance-fusées (Nebelwerfer), des lance-flammes automatiques et quatre-vingt cinq nids de mitrailleuses.
Le 916e régiment de grenadiers connut son baptême du feu le jour J de l'opération Overlord face aux 1re et 29e divisions U.S.
Les unités allemandes combattirent avec une efficacité redoutable, défendant les falaises surplombant la plage pendant plusieurs heures.
Elles causèrent des pertes sérieuses aux Américains, avant d'être finalement débordées autour de midi.
Le 916e régiment d'infanterie fut appuyé par le IIe bataillon du 915e régiment d'infanterie ainsi que par le bataillon du Génie 352 (352. Pioniere Abteilung) de la division, plus des Marder III du bataillon antichar (Panzerjägerabteilung) dans l'organisation de contre-attaques coûteuses..
La 352. ID enregistra plus de 1 000 pertes le jour du débarquement, soit environ 200 tués, 500 blessés et 500 disparus[6] La guerre d'usure entreprise par les deux camps atteint particulièrement cette unité.

* Du 6 au 16 juin, les pertes cumulées atteignent environ 3 000 hommes.
* Les pertes du 6 au 24 juin se montent à 5 407 hommes.
* Au 11 juillet, l'unité perd encore 2 479 hommes supplémentaires.
* Au 25 juillet, 597 hommes de plus sont comptés pour perdus.

La 352e division d'infanterie contrôlait aussi les restes de plusieurs grandes unités autour de Saint-Lô fin juillet 1944:

* Trois bataillons de la 266. ID.
* Deux bataillons de la 353. ID
* Un bataillon de la 30e brigade rapide (30. Schnelle Brigade)
* Un bataillon de la 275. ID.
* Un bataillon de la 343. ID.
* Une batterie d'artillerie de la 343.ID.
* Une batterie d'artillerie du bataillon Autin.

La division était en très mauvais état, lorsque le 30 juillet 1944, elle fut déclarée hors de combat (abgekämft). Cela signifiait que chaque bataillon disposait de moins d'une centaine d'hommes. Elle est retirée du front au début du mois d'août 1944.

Amitiés

_________________
Qui ose vaincra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://6-juin-1944.forum-2007.com
 
Le 916è et 726è régiment
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Disparition du dernier régiment de zouaves
» régiment d'un hussard autrichien
» GROSSIN - Sergent - 101è régiment d'infanterie de ligne -
» Régiment d'Isembourg 1805 - 1809
» Régiment d'hier et d'aujourd'hui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire) :: PREAMBULE :: La VII è arméde Rommel tientle "Mur de l'Atlantique" :: La 352è Division d'Infanterie-
Sauter vers: