6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire)

Le jour le plus long, aussi bien vu du côté Allemand que de celui des alliés. Ce n'est pas Band of Brothers ni même le Soldat Ryan!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les SAS, RCP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
severlow
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1909
Age : 67
Localisation : La Houssaye
Loisirs : météo, sciences, maths, histoire
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Les SAS, RCP   Dim 9 Mar - 17:54

Au moment où les Alliés débarquent eu Normandie, le Spécial Air Service possède des effectifs importants :

Deux régiments britanniques.

Un régiment belge,

Deux régiments français : le 2e et le 3e SAS.



Le 2e SAS (ou 2e RCP dans la terminologie française)
est engagé en Bretagne on premiers éléments sautent le 5 juin au soir
Son histoire est relativement bien connue. Celle du 3e l’est beaucoup
moins. Elle abonde pourtant en exploits farfelus, en coups de courage
et d’audace. Ses résultats seront d’une importance primordiale.
La mission que le commandant Chateaujobert, dit Conan, reçoit au début
du mois de juillet, est la suivante : « Agissant sur la direction
Nantes-Lyon, interdire, en liaison
avec les maquis du centre, toute action des Forces de la Wehrmacht,
évaluées à 100 000 hommes, refluant du bassin aquitain .


Il s’agit de couvrir le flanc sud de la 3e armée US de
Patton, qui va déboucher de Normandie pour envelopper les forces
allemandes situées au nord de la Loire.


Les premiers sticks sont mis à terre le 16 juillet,
avec jeeps, armes et bagages. Parfois en liaison avec les maquis, le
plus souvent seuls, les SAS font sauter les trains, les dépôts de
munitions et de carburant en plein milieu des concentrations de
troupes. Ils tendent des embuscades aux camions, attaquent les voitures
d’Etat-major. Se promenant ouvertement en jeep de jour, pendant que les
bombardements alliés entravent le trafic, ils réservent la nuit pour
les embuscades.


L’ennemi prendra souvent les commandos SAS pour des
détachements avancés de l’armée Patton. La station de radar de Beaulieu
est détruite par une garnison allemande qui recule sous le feu d’un
groupe SAS, persuadée que les blindés suivent de près. Les commandos
entretiennent le doute et la crainte dans les rangs ennemis en faisant
circuler des bruits d’attaque imminente sur tous les points à la fois.


Le 3e squadron avec la moitié du squadron de
commandement et le squadron de renfort, aux ordres du capitaine Simon,
opère à partir du 16 juillet dans le Poitou et le Limousin, puis se
regroupe autour de Châteauroux avant de rejoindre les poches de
l’Atlantique. Le 2e squadron du capitaine Sicaud intervient le 5 août
dans le nord du Finistère pour conserver intacts les ouvrages d’art que
les Allemands menacent de détruire


devant les blindés américains. Récupéré en Angleterre,
il est à nouveau parachuté dans le Jura, à proximité duquel opèrent
depuis le 12 août, le 1er squadron et l’autre moitié du squadron de
commandement aux ordres du commandant Conan.
De son côté, le squadron de jeeps débarque en Normandie, puis éclate en
5 pelotons qui travaillent indépendamment, soit en liaison avec les
divers groupes SAS, soit avec les unités de reconnaissance de la 3e
armée US. Il s’ensuit un fantastique cross-country à travers les
lignes, au milieu des colonnes de Panzers et des convois allemands qui
refluent vers l’est et le nord."

histoiredumonde.net/article3.php



Amitiés

_________________
Qui ose vaincra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://6-juin-1944.forum-2007.com
severlow
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1909
Age : 67
Localisation : La Houssaye
Loisirs : météo, sciences, maths, histoire
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: SAS   Sam 29 Mar - 18:49

C'est vrai rocca que l'on parle très peu des paras de la France Libre! un tort!

Un seul feuilleton à la télévision française, et encore cela remonte loin et peu s'en souviennent, peut-être dans les années 70 ou avant, faudra chercher! il s'appelait "Liberté quand tu venais du ciel " sur les parachutistes de la France Libre!

A voir ou à revoir!

Amitiés

_________________
Qui ose vaincra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://6-juin-1944.forum-2007.com
 
Les SAS, RCP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire) :: LES EXPLOITS REMARQUABLES DU 6 JUIN :: lesparachutistesfrançais-
Sauter vers: