6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire)

Le jour le plus long, aussi bien vu du côté Allemand que de celui des alliés. Ce n'est pas Band of Brothers ni même le Soldat Ryan!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LCT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
severlow
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1909
Age : 67
Localisation : La Houssaye
Loisirs : météo, sciences, maths, histoire
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: LCT   Mar 11 Mar - 15:33

LCT
Mark 4


Si
le LCI et le LCG ont d'assez honnêtes silhouettes de bateaux de guerres, les
LCT ont bien l'allure de ce qu'ils sont grandes plate-formes flottantes,
très plates et très larges
, avec un bloc passerelle à l'arrière. Ces bâtiments
sont souvent désignés par l'appellation de "LCT anglais", ou de "LCT longs".





Le
LCT.Mk.4 (comme les Mk.1, 2 et 3) est de conception et de réalisation britanniques.
C'est le plus grand des "chalands" de débarquement. La charge utile
qu'il peut transporter est donc celle d'une douzaine de camions GMC classiques.
La définition de la charge utile en nombre de chars de tel ou tel type, nécessaire
en 1943 et 1944, est devenue à peu près sans objet en Indochine.


Les
mouvements de chargement, ou déchargement, se font à l'aide d'une "rampe de
débarquement", de près de 4 mètres de large, sorte de "porte" (on emploie
d'ailleurs ce terme dans le langage courant) dont la charnière horizontale
est située à peu près au niveau de la flottaison. Quand le. LCT est "beaché",
il abat sa porte sur la berge et on effectue les mouvements voulus.


Le
LCT.Mk.4 est apparu dans les Flottilles en mai-juin 1946, venant de
Singapour : il a été de plus en plus apprécié, surtout au Tonkin, pour sa
capacité de transport, son tirant d'eau modéré et sa robustesse ; on lui a
parfois reproché de ne pas pouvoir faire demi-tour dans certains rachs trop
étroits, mais sa longueur est bien évidemment la rançon de sa capacité de
transport ! Le nombre de LCT.Mk.4 en service a été constamment croissant :
il est passé de quatre en 1946-47 à treize en 1954.


LCT mk6




Sa
passerelle est complètement déportée sur le côté, à tribord, de manière que
la plateforme qui constitue le "chaland" puisse être parcourue de bout
en bout par des véhicules (utilisation du LCT comme "ponton" intermédiaire
entre un LST et la plage, par exemple) ; mais cette possibilité n'offrant
pas d'intérêt en Indochine, l'arrière des LCT.Mk6 de la Flottille a été fermé
par des construction surajoutées pour le logement de l'équipage.




Mais
les LCT.Mk.6 ont deux inconvénients importants, une vitesse insuffisante,
ne dépassant pas 8 noeuds à lège et tombant à 6,5 noeuds en charge,
et une mauvaise tenue à la mer. Pour ces deux raisons, les 5 LCT.Mk6 reçus
de Manille en mai 1946 sont toujours restés en Cochinchine. L'un d'eux, le
LCT 720, est transformé en atelier itinérant, et comme tel, rend de grands
services.

netmarine.net/bat/


Amitiés

_________________
Qui ose vaincra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://6-juin-1944.forum-2007.com
 
LCT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire) :: Cuirassés, croiseurs, destroyers etc.. . Bref: LA MARINE :: LA MARINE AMERICAINE--------IMPRESSIONANTE-
Sauter vers: