6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire)

Le jour le plus long, aussi bien vu du côté Allemand que de celui des alliés. Ce n'est pas Band of Brothers ni même le Soldat Ryan!
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petit rappel Historique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
severlow
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1909
Age : 67
Localisation : La Houssaye
Loisirs : météo, sciences, maths, histoire
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Petit rappel Historique   Ven 4 Avr - 13:07

Je remets la carte du secteur d'Utah pour mieux suivre

Carte avec les secteurs de plage et les sorties "Exit"

Encycl. Britannica




6h30 à Ste marie du Mont
par la D913

La 4th US ID sur un front d'un groupe régimentaire aborde à quelque 900m au sud de l'endroit prévu qui était les "dune de Varreville"! fort heureusement.
32 chars amphibies à 2700m du rivage arrivent au complet sauf un.
Un second groupe régimentaire de combat débarque. La tête de pont est établie sur 3600m. Mision, prendre contact avec les unités de la 101è Airborne.

Pouppeville

On reparlera d'Isigny sur Mer plus tard.
Le poste de commandement de Pouppeville commandait et ravitaillait les différents points d'appui de la côte: W3, W4 et 5.
L'éparpillement lors des larguages faisait que les hommes cherchaient encore leur chemin à des km de là! le général Maxwell Taylor commandant la 101è, le général Mac auliffe, le colonel Higgins et le L colonel Pappas se trouvaient rassemblés.
Maxwell Taylor dit: "jamais aussi peu d'hommes furent commandés par un si grand nombre d'officiers"!
A Hiesville une soixentaine d'Allemands du 1058è Rgt défendent le village. Les hommes de Taylor doivent réduire les nids de résistances, installés dans les maisons aux murs épais. Quand l'officier allemand se rend avec 38 hommes, il déplore 25 tués, blessés et disparus. Les Américains ont perdu 6 tués et 12 blessés, à midi.
C'est à Pouppeville que se rencontrent les forces larguées et celles débarquées de la mer. Le 2è Bn du 8th IR de la 4th ID réduit les fortifications devant La Madeleine, puis avance vers le sud. Ce sera la sortie 1 où les soldats rencontrent ceux du 3è Bn du 501è para.

La Madeleine


La route du bord de mer conduit à une trouée entre les dunes, derrière, la région est innondée sur l'innitiative de Rommel en bloquant les Tarets avec des murs de ciment. Les innondations allaient du sud de Varreville jusqu'au Grand Vey (voir sur la carte).
Cette trouée sera la sortie 2. sur la gauche de cette trouée se tenait le W5, il porte aujourd'hui un monument à la 1st ESB débarquée là à 6h30.

En 1944, le lieutenant Arthur Jahnke commandait une section de la 3è Cie du 919è IR et devait défendre ce nid de résistance.



Les plages d'Utah, utilisées jusqu'en novembre 1944 permirent de débarquer 836 000 hommes de 40 divisions, 220 000 véhicules et 725 000 t de matériel. La 2è DB française y débarquera aussi!

Le squadron 342 du Groupe Lorraine des Forces Françaises Libres qui réalisa l'écran de fumée devant la flotte d'invasion, perdit un appareil

Dunes de Varrevilles

WN 101




Un blockhaus se dressait sur les dunes, il y est encore! le 29 mai 1944 l'aviation britannique bombarde le dispositif allemand, plusieurs centaines de bombes de 500 à 1000kg furent lancées! les dunes reçurent la majeur partie des 4404 bombes de 250 livres lachées par les 276 Marauders de la 9è Air force 30 minutes avant l'heure H. C'est face à ce point fortifié que devaient débarquer dix unités d'assaut qui comprenaient 80 LCVP transportant chacun 30 hommes. Déportés par le courant les LCVP se retrouvèrent plus au sud, fort heureusement.
Le colonel Cole, malgré un parachutage approximatif non loin de Ste mère Eglise, réussit à protéger les issues nord d'utah. Il réunit environ 75 hommes, marcha sur Saint Martin de Varreville et parvint à la batterie allemande. Il l'a trouva abandonnée! Il s'empara alors des sorties 3 et 4.
Au sud, à Audouville-la-Hubert, les paras tuèrent de nombreux Allemands reculant et firent jonction avec des éléments de la 4th US ID.

W10 pour canon skoda 47 mm 36



Abris R633 pour mortier M19 W10 Stp


Mézières

Le 1st Bn du 502è Rgt para avait pour mission de nettoyer les baraquements des artilleurs de la batterie de St Martin. Ils ne découvrent qu'une dame âgée qui avait caché 2 allemands dans une armoire.
Le colonel Cassidy demanda au sergent Summers de nettoyer les baraquements avec 15 hommes. résultat, 51 allemands morts et 5 Américains.

Saint-Germain-de-Varreville

Le colonel Cassidy, déjà cité, attérit à 1800 m de son objectif avec le 1st Bn du 502è Rgt. Sa mission consistait à interdire à l'ennemi l'approche des plages où était en train de débarque la 4è US ID.
A St Germain les paras sont relevés par le 22è Rgt, flanc droit de la 4è div qui aura passé une partie de la journée à patauge dans les marais.

Saint-Marcouf

Ces sont les Américains qui ont baptisé la batterie de marine allemande Saint-Marcouf du nom de Crisbecq car elle se trouvait à ce hameau.
C'était la seule batterie lourde la région. elle comptait 4 canons de 210 plus 6 pièces de 75 de DCA et un canon de 150. Seulement 2 blockhaus sur 4 étaient terminés. Le personnel comprenait 3 officiers, 7 sous-officiers et 287 hommes. Les alliés bombardèrent chaque soir la batterie, 800 bombes tombèrent dans l'enceinte, interdiqant de nouveaux aménagements. Dans la nuit du 5 au 6, 600 t de bombes furent encore deversées sur la batterie. Les paras intervinrent mais furent fait prisonniers car ils avaient sauté trop au nord! la baterie ne sera prise que le 12 juin au matin par des éléments du 39è IR de la 9th US ID. Le lieutenant Ohmsen commandant la batterie fit une sortie à la faveur de la nuit du 11 au 12.



Les obus de marine ont démolis les canons mais seulement égratignés les blockhaus. Les casemates effondrées sont le fait de soldats US qui jetèrent des cigarettes non étéintes dans les blockhaus où étaient entassés des explosifs.

Abris pour canon de 210 Skoda




Poste de tir de la batterie


Casemate pour canon de 210


Batterie d'Azeville
Tobrouk à la batterie d'Azeville






Batterie de 4 pièces de 105 Schneider en casemates, était à l'Est du village d'Azeville. elle ne fut prise que le 9 juin par des éléments du 22è IR après une préparation de 1500 coups de canons. Le commandant allemand se rendit avec 169 hommes.





La Ferme d'Audouville-la-Hubert

A l'entrée de la ferme, Leconte aujourd'hui une plaque:
"Dans cette maison, le 6 juin 1944, fut établi à 19h par le général Collins, commandant le VIIè Corps US, le premier poste de commandement des armées américaines en France"

Ravenoville

Secteur du Taret par les hommes du 22è IR de la 4è div et ceux du 39è de la 9è US ID



Casemate H667 pour canon KwK, wn102



WN103, le Sperre


D'autres secteurs



Photo War Department



Un DD tank encore équipé


Une vue du débarquement


Sources texte: Eddy Florentin


Amitiés

_________________
Qui ose vaincra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://6-juin-1944.forum-2007.com
Rommel 29

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 49
Localisation : Brest
Loisirs : vtt,pétanque,lecture,cinéma.
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Petit rappel Historique   Ven 19 Oct - 9:01

Concernant la batterie de Crisbecq,"l'histoire" de la casemate au toit effondré ne serait pas plutôt le fait d'essais de charge explosive pour évaluer la résistance des blocs?C'est la version que j'ai toujours entendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HUBERT



Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 65
Localisation : rennes
Loisirs : histoire
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Petit rappel Historique   Ven 19 Oct - 21:27

Plusieurs hypothéses sont avancées : mégot ayant fait sauter le stock d'explosif, tests de résistance des blocs ...et la derniére qui peut mettre tout le monde d'accord : des explosifs stockés dans la casemate pour des essais et un fumeur négligeant. Que dit Von Keusgen ?, je n'ai pas lu son livre sur St Marcouf; peut-être est-il intéressant de connaitre sa version?.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rommel 29

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 49
Localisation : Brest
Loisirs : vtt,pétanque,lecture,cinéma.
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Petit rappel Historique   Ven 19 Oct - 21:32

Il me semble bien justement qu'il confirme l'hypothèse des tests réalisés par les Ricains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HUBERT



Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 65
Localisation : rennes
Loisirs : histoire
Date d'inscription : 01/02/2011

MessageSujet: Re: Petit rappel Historique   Sam 20 Oct - 12:21

Pour sa part, Eddy Florentin cite une négligence dûe à une cigarette jetée dans un blokhaus dans lequel étaient stockés des explosifs et nouvel incident 15 jours aprés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rommel 29

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 49
Localisation : Brest
Loisirs : vtt,pétanque,lecture,cinéma.
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Petit rappel Historique   Sam 20 Oct - 12:24

A creuser...Je vais me remettre dans les livres évoquant le sujet.De quel livre d'Eddy Florentin parles-tu Hubert?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rommel 29

avatar

Masculin
Nombre de messages : 47
Age : 49
Localisation : Brest
Loisirs : vtt,pétanque,lecture,cinéma.
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Petit rappel Historique   Sam 20 Oct - 12:28

Sinon,plus rapide,lors de ma dernière visite à Crisbecq,j'ai acheté un livre sur la batterie, qu'ils vendaient sur place...Je vais le "ré-éplucher"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit rappel Historique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit rappel Historique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salut, petit rappel
» Petit Rappel (Votre mère un jour...)
» Petit rappel
» rappel du caractère éphémère de la vie d'ici-bas...
» petit rappel: les cinq piliers de l'islam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
6 juin 1944, mon débarquement (le devoir de mémoire) :: LES SECTEURS DE DEBARQUEMENT :: UTAH BEACH-
Sauter vers: